Djibril

Primary tabs

Photo credit: Eric Martin - Le figaro Magazine

3,853 kmfrom home
"Il n’y a pas de discrimination pour ceux qui travaillent dur et bien dans ce métier. On peut encore gravir les échelons."
Djibril
Occupation: 
Boulanger
Pays Actuel: 
France
Pays d'origine: 
Sénégal

Partagez ce témoignage:

Djibril, artisan boulanger d’origine sénégalaise, est un symbole de réussite en France. Il est gérant d’une boulangerie artisanale à Paris depuis 2004, où il a commencé à travailler comme apprenti il y a 22 ans. Dans sa famille, on est boulanger de père en fils.

« J’ai été baigné dans cette atmosphère depuis tout petit. Je voyais mon père préparer la pâte à pain tous les jours alors que je m’amusais sur son lieu de travail. C’est pourquoi ça m’a semblé naturel de me diriger vers ce métier dès la fin de la troisième. »

En 2010 et 2015, Il a remporté le prix de la meilleure baguette de Paris, une distinction que bon nombre envie.

« Pour faire une bonne baguette, il faut de la patience et de la rigueur. Chaque jour est un défi. Ce que j’aime dans la confection du pain c’est l’alchimie entre les ingrédients basiques : la farine, l’eau, le sel et la levure.

Mais l’ingrédient secret c’est la passion. Quand on aime ce qu’on fait, on a envie de le faire le mieux possible. A partir du moment où j’ai pu montrer que j’avais les compétences requises, on m’a fait confiance et ça m’a donné envie de me surpasser. 

De plus, mon père a toujours mis la barre haute. Il est arrivé du Sénégal en France en 1981 avec rien du tout et a très bien réussi dans ce milieu. C’est un modèle pour moi.

Je n’ai gardé du Sénégal que quelques souvenirs et ce que l’on m’a raconté mais tôt ou tard j’y retournerai. Je suis 100 % français et 100 % sénégalais, ce sont deux parties de moi que l’on ne peut pas dissocier.

Si j'avais un message à délivrer, notamment à ceux qui veulent suivre cette belle profession d'artisan boulanger ce serait : ‘Travaillez, persévérez. Un jour, vous serez récompensés !»  

Il n’y a pas de discrimination pour ceux qui travaillent dur et bien dans ce métier. C’est tellement difficile de trouver un bon boulanger qu’avec beaucoup de travail, l’on peut encore gravir les échelons et devenir son propre patron. »

 

Ce profil est issu d'un ensemble d'interviews données par Djibril à divers médias.

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org