Mortaza

Primary tabs

5,532 kmfrom home
#iamarefugee
"Apprendre la langue nous donne un vrai pouvoir au sein des sociétés d'accueil."
Mortaza
Occupation: 
Journaliste
Pays Actuel: 
France
Pays d'origine: 
Afghanistan

Partagez ce témoignage:

« Être un réfugié et un journaliste c’est ce qui a fait mon histoire et a également fait ma vie.

J'ai 22 ans et poursuis actuellement un master en Relations Internationales à la Sorbonne. J’ai obtenu le statut de réfugié en décembre 2015.

En arrivant à Paris, j’ai été mis en contact avec la Maison des journalistes qui est un refuge pour les journalistes exilés. Lors de l’entrevue, on me questionnait et on me parlait seulement en anglais. Je cherchais un endroit où vivre et heureusement, j’ai été accepté et je vis désormais à la Maison. Ils m’ont aidé à engager la procédure de demande d’asile auprès du bureau de l'OFPRA.

Là aussi j’ai dû parler anglais, lors des démarches administratives, ou lorsque j’étais invité par des familles françaises. Je n’oublierai jamais ces jours où les gens me questionnaient sur ma nourriture et mes boissons préférées ainsi que sur les traditions de mon pays et ce qui m’a le plus touché est de voir qu’ils essayaient d’apprendre ma langue pour communiquer avec moi.

J’ai donc décidé d’apprendre le français pour communiquer avec les gens, ce qui n’était pas facile au début mais je me suis rappelé ce que disait Mandela : “Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête. Si vous lui parlez dans sa langue, vous parlez à son cœur. ”

Le langage est un vrai pouvoir pour les réfugiés qui veulent commencer une nouvelle vie dans un nouveau pays et ce pouvoir est parmi les plus fortes armes « humanistes » que nous ayons et que nous pouvons utiliser pour le bien général.

Bien que mon histoire en France ne soit pas des plus joyeuses, je vois néanmoins des actes de bonté et de bonnes personnes tout autour de moi et tout au long de mon parcours. Je suis fier d’être né Afghan et je continuerai à me battre pour raconter ces histoires personnelles, parce que l’isolement est ce qui fait barrage à la communication. »

 

Le témoignage complet de Mortaza peut être lu ici.

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org