Sekou

Primary tabs

"J’ai toujours pensé que rassembler des cultures différentes générait des choses positives."

« Après avoir obtenu mon diplôme universitaire en Egypte, j’ai eu une proposition de travail à l’ambassade de Côte-d’Ivoire en Italie. 

« Quand je travaillais là-bas, je n’ai jamais eu le sentiment d’être un migrant parce que j’étais payé par mon pays d’origine. Mais lorsque j’ai quitté mon travail après 15 ans de service, ce fut une autre histoire. Je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de concurrence sur le marché de l’emploi. 

« Un ami à moi m’a conseillé de mettre à profit mon héritage culturel. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à observer mon environnement, en particulier la manière dont les enfants sont élevés et les différences entre les enfants africains et italiens. J’ai remarqué que les Italiens ne faisaient pas beaucoup d’exercice alors j’ai pris l’initiative de développer un programme qui enseigne les danses africaines aux jeunes. Le projet allait de pair avec le concept selon lequel « danser est la célébration du corps. 

« Ce fut un tremplin vers une belle carrière. Je suis aujourd’hui DJ, animateur radio, expert en football africain et j’organise toujours des projets pour les écoles élémentaires qui visent à faire connaître la culture africaine aux enfants. J’ai toujours pensé que rassembler des cultures différentes générait des choses positives. J’aime dire que dans le cappuccino, le lait devient moins blanc et le café devient moins noir est c’est la fusion des deux qui le rend si bon. »

4,385 kmfrom home
Sekou
Pays Actuel: 
Italie
Pays d'origine: 
Côte D'ivoire

Partagez ce témoignage:

This migrant's life story touches on the following Sustainable Development Goal(s):