Nicolas

Primary tabs

Photo: IOM/F.GIORDANI

3,046 kmfrom home
"C’est une expérience merveilleuse. J’ai appris une chose fondamentale : les qualités humaines sont plus importantes que les diplômes."
Nicolas
Pays Actuel: 
Mauritanie
Pays d'origine: 
France

Partagez ce témoignage:

“J’ai grandi dans une maison toujours pleine car mes parents adoraient héberger des étudiants étrangers. Une fois, un étudiant mauritanien s'est installé et il nous a montré des photos de son pays. L’été qui suivait on y est allé en vacances et ma mère est tombée amoureuse de ce pays. Voilà comment notre relation avec la Mauritanie a commencé. ”

Pendant dix ans, Nicolas s’est rendu là-bas pour les vacances jusqu’à ce qu’il décide d’ouvrir un restaurant sur la plage, “Le Sultan”, et de s’y installer à l’année.

Le rythme plus lent de la société, l’altruisme des habitants et le cosmopolitisme sont les ingrédients qui font qu’aujourd’hui encore Nicolas reste en Mauritanie et affectionne tant ce pays.

“Ici nous sommes aux portes du désert et ce pays a donc toujours connu des mouvements migratoires. Tu peux trouver des personnes de chaque coin du monde et ça, ça n’a pas de prix. Les Mauritaniens réussissent toujours à saisir le meilleur de chacune des cultures qui passent par ici.”

Tous les jours, le restaurant de Nicolas accueille des gens d'un peu partout, qu’ils soient locaux, toubabs (européens), africains ou asiatiques.

“C’est important pour moi que la clientèle reste cosmopolite. Ça ne m’intéresse pas d’avoir un endroit seulement pour les expats. C’est magnifique de voir des enfants de toutes les couleurs jouer ensemble. C’est un arc en ciel de sourires. C’est magique ! ”

Cette rencontre des cultures commence dans sa cuisine. “Je l’appelle l’équipe nationale du Sultan. Ici on a des personnes de chaque pays. C’est un bon melting pot. C’est une expérience merveilleuse. Mes collègues ne viennent pas forcement du secteur de la restauration, mais, grâce à leurs efforts et à leur passion, ils ont appris et maintenant ils font du bon travail. Ici, j’ai appris une chose fondamentale : les qualités humaines sont plus importantes que les diplômes. ”

Avant de venir en Mauritanie, Nicolas avait des difficultés à trouver sa place dans la société. “La Mauritanie fut une deuxième chance pour moi. Migrer m’a permis de me tester et de me découvrir. J’ai pu m’ouvrir au monde et  devenir finalement la personne que je voulais être. Ou tout simplement une autre personne. ”

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org