Rosalie

Primary tabs

« Je préfère rester en Afrique, même si cela veut dire gagner moins d’argent. Je préfère mon pays à n’importe quel autre. »

Née en Guinée-Bissau, Rosalie se mît en route en quête d’un futur meilleur dès l’âge de 15 ans lorsqu’elle est partie retrouver sa sœur aînée à Dakar, où elle a travaillé pendant deux ans.

En 1988, elle retourna dans son village où elle rencontra son mari. Ils décidèrent ensemble de migrer en Mauritanie. “A Bissau, il n’y as pas de travail, on est une grande famille et donc tous doivent contribuer. On a choisi la Mauritanie car, par rapport aux autres pays d’Afrique de l’Ouest, c’est celui qui offre le plus de possibilités d’emploi et qui a la devise la plus forte. ” 

Moins d’un mois après leur arrivée en Mars 1989, l’agitation politique entre la Mauritanie et le Sénégal commença. Son mari rentra au Sénégal mais Rosalie décida de rester.

Les premiers mois n’ont pas été faciles pour Rosalie. Mais jour après jour, grâce à son dur labeur et sa persévérance, sa situation s’est améliorée. Elle est actuellement employée comme femme de ménage pour les bureaux de plusieurs sociétés en Mauritanie. Elle a trois enfants, l’aîné vit au Portugal et les deux plus jeunes sont encore à l’école au Sénégal.

“Maintenant je suis heureuse. Mash’allah, j’ai du travail et de l’argent et quand je peux je rends visite à ma famille en Guinée.

“Si un jour je gagne assez d’argent j’aimerais rentrer en Guinée. La Mauritanie n’est que pour le travail et l’Europe pour les vacances. Je préfère rester en Afrique, même si cela veut dire gagner moins d’argent. Je préfère mon pays à n’importe quel autre.”

“Pour moi, la migration c’est découvrir des choses, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre à connaitre le monde. Toutefois, la migration c’est aussi souffrir. Tu ne quittes pas ton pays si tu ne souffres pas de quelque chose. Quand tu migres, tu es seul et loin de ta famille. Tu te retrouves face à toi même. Tu migres pour chercher du travail, économiser de l’argent pour après retourner dans ton pays d’origine, t’acheter une maison et construire une nouvelle vie.”

Photo credit: IOM/F.Giordani

690 kmfrom home
Rosalie
Pays Actuel: 
Mauritanie
Pays d'origine: 
Guinée-Bissau
Previous Country of Residence: 
Sénégal

Partagez ce témoignage:

This migrant's life story touches on the following Sustainable Development Goal(s):