Marcello

Primary tabs

"La musique classique m'a guidé dans ma vie quand j’étais loin de chez moi toutes ces années."

« Une nuit, alors que j’étudiais pour un examen, j’ai entendu, à la radio, le concerto pour violon en ré majeur de Beethoven. J’ai été tellement ému que j’ai décidé que le violon devait faire partie de ma vie.

J’ai quitté ma ville natale, Salerne, au sud de l’Italie, quand j’avais 25 ans, avec mon étui à violon et ma valise pour finir mes études de physique à Gênes, au nord de l’Italie. Peu après, j’ai commencé à y travailler comme chercheur.

Je me suis ensuite rendu en France et quelque temps après, en Suisse, pour travailler au CERN en tant que physicien. J’ai pris congé du CERN pendant près de six ans pour m’installer en Espagne, toujours avec mon violon, pour travailler sur un projet de fusion nucléaire. Je suis revenu à Genève en 2013 et j’ai entendu parler de l’Orchestre des Nations Unies.

Je suis content d’avoir eu la musique classique dans ma vie pour me guider quand j’étais loin de chez moi toutes ces années. Même si je venais d’arriver dans un pays, jouer de la musique m’ouvrait de nouvelles voies, m’aidait à faire de nouvelles rencontres. Je me suis rendu compte que cela nous permettait de partager un langage commun avec le reste de l’humanité. Je pense que la musique rend le monde meilleur.

L’Orchestre des Nations Unies est parfait pour moi : nous sommes sérieux, engagés et nous nous inspirons de tous ces virtuoses qui jouent avec nous chaque année. Nous sommes multiculturels. C’est extrêmement enrichissant. »

photo credit: IOM/Muse Mohammed

319 kmfrom home
#iamamigrant
Marcello
Pays Actuel: 
Suisse
Pays d'origine: 
Italie

Partagez ce témoignage:

This migrant's life story touches on the following Sustainable Development Goal(s):