Michael

Primary tabs

Photo credit: UN /Pierre Albouy

1,145 kmfrom home
#iamamigrant
"Quand on grandit en Occident, on est nourri d’idées préconçues et de préjugés sur les autres jusqu'à ce qu'on les rencontre vraiment."
Michael
Occupation: 
Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève
Pays Actuel: 
Suisse
Pays d'origine: 
Danemark

Partagez ce témoignage:

Michael Moller est le Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève (UNOG). Il se décrit comme un migrant perpétuel. Né à Copenhague, au Danemark, il est « en mouvement » depuis l'âge de cinq ans.

 

"Chez moi, c’est là où j’ai mon oreiller."

« Peu de choses me manquent de chez moi. Les lieux, les personnes ne me manquent pas. Mes amis, ma famille me manquent dès qu’ils ne sont plus près de moi, et comme je voyage beaucoup, je fais en sorte de rester en contact avec la plupart d'entre eux dès que je le peux. "

« Pour moi, l’essentiel est d'apprendre à connaître le pays où vous êtes, son peuple, ses habitudes et ses coutumes. Découvrir de nouveaux lieux ; se faire de nouveaux amis ; comprendre de nouvelles cultures ".

« Migrer est une véritable aventure. Pour tous ceux qui le font parce qu'ils le peuvent, c’est évidemment une aventure agréable. Pour ceux qui le font parce qu'ils n’ont pas le choix, ce n’est pas toujours le cas. Mais ça apporte toujours de nouvelles surprises qui élargissent notre horizon, de nouvelles choses auxquelles penser, qui enrichissent notre vie. C’est en particulier grâce aux gens qu’on peut rencontrer au cours de nos voyages. »

« Il y a quelque temps, j'ai passé plusieurs mois en Chine, pour apprendre le chinois et découvrir le pays. Quand vous grandissez dans des pays occidentaux, à un jeune âge, vous êtes nourris d’idées préconçues, de stéréotypes et de préjugés sur les autres. Lorsque vous rencontrez réellement ces « autres », tous ces préjugés et stéréotypes s’évaporent et vous réalisez que vous ne voyiez pas ces gens comme ils sont réellement. Vous réalisez également combien ils vous sont semblables. »

« Dans le monde d'aujourd'hui, le discours sur les migrants et la migration, les réfugiés, les demandeurs d'asile est inutilement négatif. L'arrivée des migrants dans une société – quelle qu’elle soit - est une chose positive à la fois pour la culture locale qui s’enrichit, mais aussi sur le plan économique dans la plupart des cas. Dans de nombreuses régions du monde, en particulier dans les pays développés où le taux de natalité est bas, la migration est une nécessité. Il y a grand besoin de changer le discours acteur et le rendre positif. Toutes les statistiques montrent que la migration est une bonne chose. »

 

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org