Nadifo

Primary tabs

14,719 kmfrom home
#iamarefugee
« Je pense que le Canada est un bon pays, où le multiculturalisme existe, et où de nombreuse personnes vivent en paix. »
Nadifo
Occupation: 
Student
Pays Actuel: 
Canada
Pays d'origine: 
Somalie

Partagez ce témoignage:

« Je pense que le Canada est un bon pays, où le multiculturalisme existe, et où de nombreuse personnes vivent en paix. »

Nadifo est une réfugiée somalienne âgée de 20 ans qui a passé toute sa vie au Kenya. Elle est née en 1995 dans un camp de réfugiés près de Mombasa, au Kenya. Ses parents ont fuit la Somalie en 1992 au plus fort de la guerre civile. Nadifo n’a jamais été en Somalie et n’a jamais quitté le Kenya. Lorsqu’elle était âgé de un an, en 1996, Nadifo et sa famille ont été transférés à Hagadera, l’une des nombreuses sections du camp de réfugiés de Dadaab, situé dans le nord-est du pays, près de la frontière somalienne.

Malgré les circonstances difficiles, Nadifo excelle à l’école et complète ses études primaires et secondaires avec brio. En raison de ses excellents résultats, Nadifo a reçu bourse spéciale pour refugiés afin de venir étudier au Canada. Elle est actuellement en préparation pour son départ vers Vancouver, où elle ira à l‘université. Elle espère poursuivre des études de médecine et devenir docteur.

Le chemin parcouru par Nadifo n’a pas été facile. Selon elle, grandir dans un camp de refugiés s’accompagne de difficultés liées a l’environnement et la sécurité, et aux ressources disponibles.

« Être réfugiée n’est pas quelque chose de facile. Les conditions sont difficiles là-bas. J’ai été patiente et tolérante afin qu’un jour, je puisse sortir du camp et aider mes parents et frères et sœurs. »

Nadifo a bénéficié d’aide de la part d’agences humanitaires à Dadaab, mais avoue que ce n’était pas suffisant. Trouver des stylos, des livres et des lampes solaires afin d’étudier était une lutte de tous jours. La persévérance de Nadifo a fini par payer. Elle a maintenant l’opportunité de continuer ses études et d’améliorer sa vie ainsi que celle de sa famille.

Pour le moment, elle a l’intention de s’installer définitivement au Canada mais entend revenir pour rendre visite a sa famille.

“Je pense que le Canada est un bon pays, où le multiculturalisme existe, et où de nombreuse personnes vivent en paix.

Je veux poursuivre mes études afin d’avoir un avenir prometteur. »

 

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org