Victoire

Primary tabs

Mohamed Diabaté 

4,699 kmfrom home
#iamamigrant
« Un jour, même si je m’en sortais ici, j’ai eu envie de partir. Ce n’était pas facile mais je suis partie ».
Victoire
Occupation: 
Couturière
Pays Actuel: 
Côte D'ivoire
Pays d'origine: 
Tunisie

Partagez ce témoignage:

Djè Lou Victoire est rentrée de Tunisie en août 2018. A son retour, elle a bénéficié d’un soutien matériel de la part de l’OIM pour le démarrage de son activité commerciale. Aujourd’hui, Victoire est la gérante d’un atelier de couture à Adjamé.

« Un jour, même si je m’en sortais ici, j’ai eu envie de partir.

Ce n’était pas facile mais je suis partie. J’ai passé un an en Tunisie avant de décider de rentrer au pays. Je voulais rentrer chez moi parce que là-bas, j’étais exploitée donc je ne conseille pas d’y aller. Dans la maison dans laquelle j’étais, c’était le travail sinon rien, ou plutôt l’esclavage ou rien parce qu’on ne peut même pas appeler ça du travail. On m’a fait des fausses promesses, on m’a fait croire que j’allais avoir un bon travail mais en fait j’ai été vendue. Là-bas, tu peux travailler six mois sans être payée. Souvent, on vient te réveiller à partir de 4 heures pour travailler et tu es sur pied jusqu’à la nuit : tant qu’ils ne dorment pas, tu ne dors pas.

Aujourd’hui, je suis satisfaite d’être chez moi et d’avoir mon propre atelier. J’ai des clients donc je m’en sors bien, j’arrive à faire et à acheter ce que je veux. Tout s’est passé comme je voulais. Maintenant, je voudrais que l’atelier soit plus grand encore. Je sais que je vais y arriver. »

Cette histoire fait partie de la série MIGRANTS DE RETOUR " Histoires de Côte d ’Ivoire - édition 2020 "

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org