Zaidan

Primary tabs

Photo credit: IOM/F.GIORDANI

815 kmfrom home
"Le mouvement est positif car il apporte le changement et le progrès. Pour moi la migration crée une situation gagnante pour tous."
Zaidan
Pays Actuel: 
Mauritanie
Pays d'origine: 
Sénégal

Partagez ce témoignage:

“Il y a quatre millions et demi de Libanais au Liban et environ douze millions de Libanais dispersés dans le monde. La migration est dans notre sang. On exporte dans le monde entier nos expertises et nos compétences à la recherche de meilleures opportunités de travail pour accroitre nos capacités. On considère la migration comme étant quelque chose de naturel, une situation gagnante pour tous.”

Pour Zaidane, migrer fait partie de sa vie. Cette dernière présente les mêmes traits que celles de nombreux libanais qui grandissent en dehors de leur pays d’origine et qui passent leur vie dans plusieurs pays.

“Mon père était le premier à quitter le Liban dans les années 1960-70. Il a émigré au Sénégal, où je suis né. J’ai vécu dans le pays jusqu’à mes dix-huit ans et ensuite je suis parti au Niger, à Niamey, où j’ai vécu vingt ans. Mon frère était là aussi. C’est notre tradition. Quand on a de la famille ou des amis à l’étranger, on passe souvent les saluer et on regarde un peu la situation. Si on voit une opportunité pour une éventuelle activité, on prend place. Les libanais s’adaptent très facilement et comme on ne veut pas de problèmes, les problèmes ne viennent pas à nous.”  

Quand Zaidane a rencontré sa future femme, il a décidé de partir pour la Mauritanie où elle habitait et d’y commencer une nouvelle vie.

“Avant de m’y établir, je connaissais déjà le pays car j’y avais passé plusieurs fois mes vacances. La Mauritanie est un pays en développement avec très peu d’habitants. Par rapport à ses pays voisins, le pays est très riche en ressources, notamment en poisson et en fer. Ce qui manque ici, c’est de l’expertise. Donc ceux qui arrivent avec leur capital financier et humain ont la possibilité de développer des activités de plusieurs manières. Quand je suis arrivé ici il y a plus de vingt-cinq ans, la Mauritanie était bien différente. Nouakchott était beaucoup plus petite, avec moins de bâtiments et d’infrastructures. La population était plus pauvre et la restauration était sous-développée. Donc on a pensé à ouvrir un restaurant pour amener en ville quelque chose de nouveau.”

Aujourd’hui Zaidan et sa femme possèdent un des restaurants les plus renommés à Nouakchott, le « Manara ». Ils ont formé une équipe de chefs et de serveurs qui travaillent avec eux depuis plusieurs années et qui sont devenus de vrais professionnels. 

“Voilà ce que la migration apporte. Ça permet les changements et le progrès. Aujourd’hui, quand on parle de la migration, c’est toujours négativement. La migration est vue comme la cause et la conséquence d’un problème plus grand, alors qu’avant elle était considérée comme une habitude normale, une opportunité. Dîtes moi où est le problème si on cherche sa fortune quelque part d’autre ? La Mauritanie, par exemple, a beaucoup à apprendre des migrants qui voyagent dans son pays. Tout le savoir que ces personnes apportent permet le développement du pays, et partout c’est pareil. Le Liban aussi doit beaucoup à sa diaspora. Son secret réside dans les libanais qui ont quitté les premiers le pays dans les années 50 et qui l’ont enrichit grâce aux expériences acquises à l’étranger.”

Même si Zaidan vit maintenant loin du Liban, il a réussi à bien s’intégrer en Mauritanie et à en devenir un membre à part entière. La migration peut être une grande ressource pour le pays d’origine comme pour le pays hôte. Ça encourage le développement économique avec les transferts de connaissances et de compétences.

Previous Country of Residence: 
Niger

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org