Sandra

Primary tabs

3,525 kmfrom home
#iamamigrant
«Si encore une fois j'avais l'occasion de migrer pour subvenir aux besoins de mes enfants, je le referais.»
Sandra
Occupation: 
Couturière
Pays Actuel: 
États-Unis
Pays d'origine: 
Guatemala

Partagez ce témoignage:

Migrer était une décision à moi seule motivée par le fait d'avoir une famille nombreuse. J'étais une mère célibataire sans possibilités d'emploi au Guatemala et souhaitais que mes enfants soient des travailleurs professionnels et obtiennent une éducation supérieure. Ces éléments m'ont motivé à aller à Los Angeles, en Californie.

Aujourd'hui, je peux dire que j'ai une plus grande richesse économique, j’ai réussi mes six enfants, qui vivent tous à Guatemala, ils possèdent des diplômes universitaires et ont un salaire décent leur permettent également de soutenir leurs familles.

Je suis venue dans cette ville en 1988; Au Guatemala, la situation économique était difficile pour une femme célibataire, sans niveau d'instruction supérieure. Pour survivre avec six enfants, je n'avais pas d'autre choix que de migrer. La chose la plus difficile était de les quitter, me séparer de ma famille.

J'ai travaillé longtemps avec un statut sans papier, mais j'ai eu la chance de rencontrer mon mari, un citoyen américain, qui m'a soutenu dans mes procédures de naturalisation dans le pays. Cela m'a donné l'occasion de retourner au Guatemala pour revoir mes enfants, mais la décision était de continuer de travailler à Los Angeles, car la situation était toujours la même dans mon pays. 

Même en ayant des documents il est difficile d'aller voir mes enfants, cela ne veut pas dire que je peux bouger quand je veux, je dois continuer à gagner mon salaire. J'ai participé à un moment à la carrière universitaire de trois de mes enfants, ce qui nécessite beaucoup d'investissements économiques. Maintenant je les vois tous les quatre ans.

Je suis couturière dans l'industrie du vêtement et je pense que ceux qui émigrent sans papiers souffrent actuellement beaucoup parce que leur dynamique de travail est ajouté à la peur d’expulsion. Les migrants ici se lèvent tôt, travaillent en double équipe, presque 16 heures par jour; ils parcourent également de grandes distances.

Ces situations ne devraient pas se produire. Il est dommage que, dans nos pays, il ne soit pas possible de créer de meilleures opportunités pour parvenir à une vie digne et au développement des familles. La population du Guatemala fait de grandes contributions économiques, à la fois ici et dans leur communauté, mais il est regrettable de ne pas avoir de permis, de ne peut pas avoir de meilleurs salaires.

Je ne voulais pas que mes enfants deviennent une main-d'œuvre bon marché pour un autre pays, mais d’être des professionnels et contribuer à leur pays. Avec une profession, c'est possible, mais si les gouvernements eux-mêmes ne garantissent pas l'éducation, c'est là que la situation devient difficile.

Les nouvelles technologies de communication ont été d'excellents outils pour sentir mes enfants plus proches. L'Internet a été une aubaine parce que dans mon temps, en 1988, quand je suis arrivé en Amérique, je pouvais parler avec eux deux fois par an; je payais les appels en plusieurs versements, car chacun se situait entre 200 et 250 dollars.

L'un de mes fils travaille dans une institution fédérale peut avoir un meilleur niveau de vie et avoir accès à Internet de la maison pouvant communiquer tous les soirs avec les appels vidéo à un coût raisonnable.

Chaque après-midi, en passant par cet endroit (intersection entre Bonie Brae et 6th Street, Los Angeles, Californie), je prends un atolito de elote. C'est ce qui me rappelle l'une des plus grandes traditions que les familles ont à Guatemala City, mangeant également une enchilada. Cela me permet de rester connecté avec mon pays et ses habitants.

Cela valait la peine de migrer. Si encore une fois j'avais l'occasion de migrer pour subvenir aux besoins de mes enfants, je le referais.

Related Sustainable Development Goal(s):

 

https://together.un.org            http://usaim.org/            https://sustainabledevelopment.un.org